Archives du mot-clé médias

POUR EN FINIR AVEC LES DIKTATS DE LA MODE

Je sais pas si vous êtes comme moi, mais j’en ai plus qu’assez que les soi-disant gourous de la mode nous dictent comment on devrait s’habiller en fonction de notre morphologie.

On dirait que je vois des articles sur ce sujet partout ces jours-ci dans mes news feed et dans les kiosques à journaux.

« La robe qu’il vous faut en fonction de votre silhouette »

« Guide du magasinage de maillot d’après la forme de votre corps »

« Comment se créer un look d’enfer selon notre morphologie »

On va se le dire: Non! C’est assez!

Pour qui se prennent les gens qui OSENT avoir une opinion sur notre style en fonction de notre morphologie? Qui sont-ils à vouloir formater et uniformiser la mode en fonction d’une forme de corps?

J’en ai plus qu’assez d’entendre des commentaires insignifiants comme « les grosses ne devraient pas porter de leggings ou des vêtements cintrés à la taille », « les minces devraient éviter les tissus fluides qui n’épousent pas assez les formes de leur corps », « les petites devraient éviter les robes longues parce qu’elle mettent l’emphase sur leur petite taille ». Ouain, pis?

Y’a tu vraiment des gens sur la rue qui croisent d’autres personnes et se font la remarque: « Ihh boboy, elle aurait vraiment dû éviter le col rond, elle. Ça accentue son long menton. »? Pis anyways, s’il y en a, on s’en fout tellement. C’est entre leurs deux oreilles que ces gens ont besoin de régler le problème, pas avec la shape de qui que ce soit. 

Non, c’est pas vrai que c’est juste les minces dotées d’un thigh gap qui peuvent porter des leggings, pis non, ce n’est pas juste les filles enrobées qui ont le droit de se mettre des vêtements amples. Peu importe notre corps, l’important c’est de s’habiller pour être bien dans notre peau, confortable et à l’aise avec notre look. Le reste n’a aucune maudite importance.

morpho

Étant assez enrobée, j’ai de plus en plus de difficultés à m’habiller dans mes boutiques habituelles depuis quelques années. Vous direz, « ouais, mais tu as pris du poids« . Oui, c’est vrai, mais expliquez-moi pourquoi mes vieux morceaux taille medium de ces boutiques me font encore très bien et les larges d’aujourd’hui non? Va falloir qu’on m’explique.

Déjà que toutes les boutiques « à la mode » ne veulent plus s’associer avec les corps plus en chair, les boutiques spécialisées pour les femmes enrobées offrent très souvent un choix vestimentaire qui me convient pas parce que justement, il correspond aux diktats de la mode (une « grosse » ne portera pas de petite jupe courte, t’sais hey wô là!).

J’ai beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de difficulté avec ces discours.On est là à se vanter qu’on change les mentalités et qu’on prône la diversité corporelle; pour que j’arrive à y croire, il faudra que l’industrie de la mode me prouve que j’y ai encore ma place.

Les magazines, publicités et autres médias ne cesseront jamais de vous crier que vous n’êtes pas assez ci, trop ci ou pas assez ça tout en vous disant que vous êtes parfaites telles que vous êtes. On s’entend, leur incohérence et leur discours superficiel ne sont pas sur le point de s’éteindre. Ils encourageront toujours de façon indirecte et plus ou moins subtile, le modèle de beauté unique parce que c’est ça qui remplit les poches de l’industrie de la mode.

Il n’en revient qu’à vous à faire qu’à votre tête et assumer votre look d’enfer peu importe le corps que vous habitez. Vous êtes simplement parfaites telles que vous êtes.

Pour vrai.

———-

Photos: lapasserellemontreal.com et doctissimo.fr

Publicités