SIMON

Sa devise : « Mieux vaut consommer avec modération que de s’abstenir avec exagération »              

_DSC0201 (2)  

S’il était un vin de la SAQ, la pastille de goût de Simon serait inévitablement « Intense et créatif ». S’il a toujours eu un côté artistique développé, c’est un beau concours de circonstances qui a fait en sorte qu’il arrive à l’exploiter professionnellement. Passionné à outrance, voici le portrait d’un artiste né.

« J’ai été élevé par des parents progressistes, très à gauche. Dès mon plus jeune âge, on m’a stimulé intellectuellement. J’ai fait beaucoup de lectures et ça a développé ma curiosité et mon intérêt envers presque tout ».

La plus grande passion de Simon : la musique; il joue de la guitare depuis son enfance.

« J’étais trop intimidé pour aller étudier en musique, mais j’en mangeais. J’ai appris à jouer en regardant des spectacles; j’observais comment les musiciens positionnaient leurs doigts sur les cordes ».

L’excellente mémoire visuelle du jeune autodidacte allait lui devenir très profitable pour son autre grande passion : la photographie.

« En 2006, j’ai acheté mon premier appareil photo. À cette époque, j’étais le gars qui prenait tout le temps des photos  dans les partys, les rassemblements. J’ai toujours aimé capturer les moments de plaisir avec les gens. J’ai un esprit nostalgique. Je veux conserver des souvenirs de mes moments heureux ».

2S3A3988

La photo professionnelle a toujours fascinée Simon. Il admet être inspiré par les vieilles photos de jazz, le vintage et les photos du Life Magazine.

« En 2011, j’ai finalement fait l’acquisition d’un appareil reflex de Nikon. Je m’amusais avec et je développais des habiletés. On a alors commencé à suggérer de faire des petits contrats. Je me suis alors embarqué là-dedans et j’avais des commentaires élogieux sur mon travail ».

C’est parti comme un cheveu sur la soupe. Simon s’est ensuite occupé de réaliser les photos de finissants de sa cohorte au Cégep et s’est mis à organiser des séances photos ludiques chez lui pour des amis et des connaissances moyennant un coût minime. La réponse était positive.

Éducateur spécialisé de formation, Simon travaille à temps complet dans son domaine. Il n’est pas question pour lui, pour l’instant, de quitter son travail d’intervenant malgré que son talent de photographe l’ai amené à jouir d’un statut de professionnel et à décrocher plusieurs contrats.

« J’aime mon travail d’intervenant, je me sens utile dans ce travail-là. Je suis quelqu’un de très anxieux par rapport à l’argent et honnêtement, je serais trop chicken pour sauter dans le vide ».

Simon a plusieurs contrats allant des mariages aux salons de coiffure et des séances de photos familiales aux  thématiques « vintage pinup ». Il est tellement en demande qu’il se doit régulièrement de refuser des contrats.

« Je reçois approximativement deux offres par semaine et j’accepte d’en faire environ cinq par mois, C’est important de trouver un équilibre de vie avec mon travail à temps complet et ma vie de couple, et sociale. Je suis quelqu’un de très exigeant envers moi-même, je me mets beaucoup de pression et je me brûle facilement ».

La photographie est un moyen pour Simon d’exprimer sa créativité tout en étant lucratif. Avec son nouvel appareil gros calibre, il peut repousser ses limites et penser à de gros projets.

« Mon plus grand rêve, c’est d’exposer à Montréal d’ici 2015 et d’avoir une reconnaissance artistique. Ma passion pour la photo est un feu qui ne s’éteint pas. En plus, ça m’amène à canaliser mon TDAH (trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité). J’ai toujours rêvé d’avoir un sideline, faire de la photo m’amène à pratiquer une passion qui m’est également utile sur le plan financier. C’est la situation idéale».

Deux récents clichés immortalisés par Simon
Deux récents clichés immortalisés par Simon

Simon, la photo t’apporte peut-être beaucoup, mais ton talent brut et ton essence lui apporte également une belle dose de magie. C’est un cadeau pour les yeux et l’esprit.

Crédits photos: Simon Laroche

Photos de Simon: Sa douce, Gabrielle Germain

Pour consulter le Flickr de Simon:

Sa page Facebook professionnelle

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s