MARIE-SOLEIL (Marie Jet Set)

Sa devise : La vie est trop courte pour ne pas prendre le temps de rire

Crédit photo: Junior Girardeau
Crédit photo: Junior Girardeau

Marie-Soleil est la preuve vivante qu’une passion peut mener loin. Celle qui était une spectatrice de soirées d’humour de la relève il y a quelques années est devenue Marie Jet Set, l’amie des humoristes.

« Pour moi, c’était tout naturel d’aller voir les artistes après un spectacle pour les remercier de la belle soirée qu’ils m’avaient fait passer. Au fil du temps, ça a cliqué avec certains et on a créé des liens ».

En 2009, Marie-Soleil a lancé un blogue d’humeur. Plutôt à saveur personnelle, il comportait parfois des articles et photos sur les spectacles d’humour auxquels elle assistait.

Tout a réellement commencé en juin 2010. Le public était alors invité à assister au lancement de la programmation de l’édition du Zoofest, le festival d’humour de la relève. En arrivant là-bas, Marie-Soleil, déjà amie avec quelques gens du milieu, croise l’humoriste Martin Perrizzolo qui lui suggère de couvrir le festival sur son blogue. Alors qu’elle se montre incertaine, Martin lui colle son étiquette « artiste » sur elle et la fait entrer à l’intérieur de la salle.

« J’arrive là et on me prend en photo sur le tapis rouge! On m’approche aussi pour que je donne des infos sur les humoristes à des blogueurs qui veulent couvrir le festival. C’est là que je me suis dit : pourquoi est-ce que je ne le ferais pas? Cette semaine-là, je suis dans un 5 à 7 et je croise Michelle Blanc avec qui je discute du projet. À la fin de notre rencontre, je me suis retrouvée avec une passe média pour couvrir le festival ».

Cet été-là, son blogue change de nom pour « Les coulisses du rire ».

« La première entrevue que j’ai réalisée pour ce blogue était avant le Zoofest. J’ai réussi à me faufiler en coulisses durant le festival Juste pour rire parce que je voulais faire une entrevue avec Jean-François Mercier et Louis Morissette qui venaient de faire un numéro ensemble. Hors scène, j’ai croisé Véronique Cloutier qui m’a reconnue à cause de j’avais participé à Paquet Voleur quelques temps avant. Je lui ai parlé de mon projet d’entrevue avec des humoristes et de mon blogue. Elle a été demander à Louis et Jean-François de m’accorder du temps. »

L’année suivante, le Zoofest a approché Marie-Soleil afin qu’elle fasse partie du jury média. Cette année-là a été marquante pour Marie Jet Set; elle n’avait plus envie de retourner à son emploi régulier.

« Je n’aimais pas ma job et je venais de vivre un festival de rêve qui m’a prouvé que si on fonçait, de belles opportunités pouvaient nous arriver. C’est là que mon chum m’a dit : Lâche la job, ça va bien aller, on va être correct ».

À partir de là, tout a déboulé.

Marie-Soleil a été approchée par Radio Centre-ville pour être recherchiste pour une émission sur le thème de l’humour. Quelques temps plus tard, elle en est devenue l’animatrice et le nom de l’émission a changé pour Les coulisses du rire, comme son blogue. À chaque semaine durant deux ans, elle a reçu des humoristes de la scène émergente et d’autres plus connus.

408634_10151339416013293_809460904_n

Ensuite, elle a été invitée par le Grand Rire de Québec comme invitée VIP et approchée par le Festival de l’humour de l’Abitibi où elle a fait partie du jury. Elle a aussi travaillé pour En route vers mon premier gala et pour des émissions de télévision, notamment Un gars le soir et Fidèles au poste. Pas mal pour une fille qui a fait un BAC en urbanisme, mais qui n’a aucune formation en communications. Marie-Soleil est une autodidacte qui s’est créée ses chances et ses opportunités par sa détermination.

935869_10151756266723293_823894001_n
Marie-Soleil et ses amis les humoristes (de haut en bas de gauche à droite): Gad Elmaleh, Pierre Hébert, Sugar Sammy, Louis T, Mariana Mazza, Guillaume Wagner, Jean Dujardin, Virginie Fortin, Phil Roy, Rabii Rammal et Mike Ward.

« J’ai beaucoup de passions dans la vie, je me laisse guider par elles. Et elles changent aussi avec le temps. Avant, je me voyais uniquement comme une fille de carrière et maintenant, mon grand rêve est de devenir une maman à la maison. J’ai hâte d’avoir une famille».

Si ses passions ne l’ont pas encore amenée à gagner sa vie uniquement par elles, Marie-Soleil a toutefois un rapport sain avec  l’argent.

« Mes passions n’ont jamais eu comme objectifs de m’enrichir. La vie, c’est pas uniquement se payer des choses! »

On prend des notes!

___

Les Coulisses du rire: http://mariejetset.wordpress.com/

Crédit photo : Junior Girardeau et archives personnelles de Marie-Soleil.

Pour aimer la page Facebook de Marie Jet Set, on clique ici

Publicités

Une réflexion sur « MARIE-SOLEIL (Marie Jet Set) »

  1. Ça me rejoint vraiment beaucoup…je n’ai pas autant de guts qu’elle. Je pense aussi que la vie vaut la peine d’être vécue dans le bonheur et que l’argent doit être au plan secondaire. Chapeau!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s